La formation en alternance : le chemin le plus court vers l'emploi

Un contrat en alternance est un contrat de travail prévoyant, comme son nom l’indique, une alternance entre les études à l’université et une entreprise. Chaque année, 1500 alternants suivent des études à l’Université Lyon 1, avec un taux d’insertion professionnelle de 85% dans les mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Dans le cadre de ses études, l’étudiant doit effectuer un stage de mise en situation professionnelle. Ce stage peut la forme d’un stage non rémunéré (indemnisé), mais peut aussi prendre la forme d’une embauche sous la forme d’un contrat de travail en alternance.

Il existe deux types de contrat en alternance :

- Le contrat de professionnalisation : rémunéré le plus souvent entre 65 et 80% du SMIC mensuel, ce contrat ne peut être signé que par une structure de droit privé (entreprise, association), il prévoit notamment une exonération de certaines cotisations patronales, et les frais de formation sont, le plus souvent, intégralement financés par l’organisme collecteur auquel cotise l’employeur.
Pour en savoir +

- Le contrat d’apprentissage : Ce contrat peut être signé par tout employeur (public ou privé), est rémunéré jusqu’au 78% du SMIC, en fonction de l’âge de l’apprenti et de l’année du diplôme, et l’employeur bénéficie d’une exonération de cotisations sociales ainsi que d’aide de l’Etat et de la Région.
Pour en savoir +

Le temps passé à l’université fait partie intégrante du contrat de travail. En d’autre termes un alternant est rémunéré à la fois lorsqu’il travaille dans l’entreprise et lorsqu’il suit les cours, et il dispose de congés annuels comme tout salarié.

Qui peut signer un contrat en alternance ? 

Les deux types de contrat (professionnalisation et apprentissage) s’adressent en priorité aux personnes de moins de 29 ans.

- de 18 à 29 ans : vous pouvez conclure un contrat d’apprentissage

- à tous âges : vous pouvez conclure un contrat de professionnalisation ; pour les plus de 26 ans il faut être inscrit comme demandeur d’emploi. Attention : dans bon nombre de cas, les entreprises relevant du secteur public ne peuvent pas proposer de contrat de professionnalisation (mais l’apprentissage 

 

.

L'APPRENTISSAGE


.

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION




LES CONTRATS