Examens et résultats

Calendrier des examens de session 2 (CT) Juin 2018

Consultez la planification des examens  via ce lien.

Consultation des résultats des examens de Printemps

Consultez les dates de parution des résultats d'examens en cliquant sur ce lien.

Lutte contre le plagiat

Le manque de compétence en matière de citation et l’usage non maîtrisé du « copier-coller » sont à l’origine de nombreux cas de plagiat. Pour éviter cela, l’Université de Lyon mène des campagnes de sensibilisation pour fournir des conseils pratiques et rappeler les règles à respecter afin d’éviter les sanctions.
Consultez cette page et le document ci-contre pour obtenir plus d'informations concernant les risques du plagiat.

Aménagement des conditions d'examens pour les étudiants en situation de handicap 

Vous pouvez constituer un dossier auprès de la Mission Handicap et en collaboration avec la Médecine Préventive Universitaire en vue d'obtenir un aménagement des conditions d'examens (ex : temps majoré, mise à disposition d'un assistant pédagogique, ...)
Nota : pour tout handicap temporaire, le dossier doit être constitué dans les 3 jours suivant l'incident.

Pour plus d’informations : Mission Handicap.

Règles concernant les retards aux examens

Conformément à la circulaire N° 2011-072 du 03 mai 2011, en CCF2 et CT l’accès aux salles d’examens est interdit à tout candidat qui se présente après l’ouverture des enveloppes contenant les sujets, sauf cas de force majeure (imprévisible, irrésistible et extérieur). Lorsque le retard est lié à un cas de force majeure, le candidat est autorisé à pénétrer dans la salle au plus tard une heure après le début de l’épreuve. Aucun temps supplémentaire ne sera accordé au candidat arrivé en retard et autorisé à composer. Un justificatif est à fournir à l'administration dans les 48 heures impérativement.

C’est le caractère imprévisible du retard, empêchant l’étudiant de s’organiser pour être à l’heure à l’examen qui fera de ce retard un cas de force majeure.

Les retards pour cas de force majeure ne peuvent être qu’exceptionnels. Ainsi ne rentre pas dans les cas considérés de force majeure, par exemple :

-         les grèves de transport car annoncées par les médias, donc pouvant être anticipées ;

-         les intempéries car annoncées par les bulletins météo, donc pouvant être anticipées.