Pavillon Sport et Santé : l’activité physique adaptée au cœur de l’hôpital Femme Mère Enfant !

Le pavillon Sport et Santé de l’hôpital Femme Mère Enfant est un nouvel outil thérapeutique à la disposition de toutes les spécialités chirurgicales et médicales.

Le pavillon Sport et Santé vise à promouvoir le sport comme technique complémentaire aux autres thérapeutiques proposées aux jeunes patients.

Mieux vivre sa maladie grâce aux bienfaits du sport

Épilepsie, obésité, diabète, maladies neuromusculaires, fragilité osseuse, maladies inflammatoires, greffes, maladies génétiques, troubles psychologiques… sont autant de maladies chroniques qui induisent des traitements souvent lourds pour les enfants, avec des périodes d’hospitalisation régulières et de fait, une activité sportive réduite. Or, de nombreuses études scientifiques le prouvent et les pédiatres de l’hôpital Femme Mère Enfant, toutes spécialités médico-chirurgicales confondues, en sont convaincus : la pratique d’une activité physique a des effets bénéfiques sur la santé des jeunes patients ! Elle améliore non seulement leur bien-être et leur qualité de vie, mais également la tolérance des traitements, voire leur efficacité.

Un espace convivial et ludique encadré par des professionnels formés

Le gymnase, d’une surface de plus de 100 m2 a été entièrement pensé pour permettre aux jeunes patients de se déplacer et de participer aux activités qu’ils soient debout ou en fauteuil.

Les séances sont encadrées par des professionnels diplômés de l’UFR STAPS (Université Claude Bernard Lyon 1) et spécifiquement formés à l’APA (Activité Physique Adaptée). Les exercices proposés sont ludiques, personnalisables et adaptés aux contraintes médicales de chaque patient (en accord avec les médecins). Ainsi, chaque enfant peut participer aux activités, quelle que soit sa pathologie. Par exemple, une partie de tennis de table peut devenir une partie de tennis « sur » table pour un enfant en fauteuil.


« L’idée c’est qu’ils prennent plaisir ici et qu’ils aient envie de continuer en dehors de l’hôpital » indique Léa Cuisinier, co-coordinatrice de la « cellule sport et santé ».

Les parents sont aussi ravis de cette offre de soin complémentaire : « Clairement ça apporte un plus par rapport à une journée où il n’y aurait que des activités médicales. Ils savent ce qu’elle peut faire et ce qu’elle ne peut pas faire et ils vont toujours lui proposer des activités adaptées c’est ça qui est intéressant » souligne la maman d’une jeune patiente.



Construire un nouveau style de vie plus actif, malgré la maladie

 « La maladie est souvent vécue comme un obstacle pour pratiquer une activité physique [...] nos jeunes patients ont aussi « le droit » d’aller à la salle de sport, de faire un sport collectif et d’avoir un coach sportif ! […] C’est un formidable levier, notamment chez l’ado, pour faciliter la continuité des soins ». Pr Alexandre Belot, rhumatologue pédiatre.

Mercredi 20 octobre, Adel, Azra, Lou, Joana, Kémil et Sawsen sont les premiers enfants à tester ce nouveau cours d’activité physique adaptée.

"Ça me plaît de m'amuser, de faire du sport, de prouver qu'on peut faire du sport même si on est en difficulté. Ça peut beaucoup servir" AZRA, 10 ans

Image
Jeunes patients dans le Pavillon sport et santé de l'hôpital Femme Mère Enfant

Un financement par le grand public

Cette réalisation d'un coût de construction de 621 000€ a été rendu possible grâce au soutien de :

  • La Fondation HCL à hauteur de 351 125 €
  • La Fondation Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France à hauteur de 200 000 €
  • Les HCL à hauteur de 69 785 €.

La Fondation Décathlon a financé l’achat du matériel sportif.

Un grand MERCI à tous les généreux donateurs publics.

Dernière mise à jour le : jeu 13/01/2022 - 10:35
Publié le 14 janvier 2022