INFORMATION GRATIFICATION DES STAGES


La gratification est due à chaque stagiaire qui effectue au moins deux mois de stage consécutifs.

Elle est due pour chaque heure effectuée par le stagiaire dans l'entreprise.
Il en résulte que lorsque le stage est interrompu, la gratification n'est plus versée.

De plus, le stagiaire n'étant pas un salarié, il ne dispose pas des mêmes droits à chômage que les salariés.

Si le télétravail n'est pas possible, le stage est interrompu. En conséquence, comme pour tout stage interrompu, le stagiaire perdra la gratification associée.

La crise sanitaire actuelle ne permettra pas, faute de dispositions législatives prises en ce sens, de pallier à cette forme d'injustice.

La seule chose envisageable c’est que l’étudiant demande à l'entreprise d'accueil si un geste de leur part n'est pas possible mais rien ne les y oblige.

 

La Direction des Affaires Juridiques et Institutionnelles

Publié le 18 mars 2020 Mis à jour le 19 mars 2020